icarte-retour

ESQUISSES

L’Esquisse

Esquisses de lumière

Autour des Esquisses

Premier jet

Premier jet

(exposition galerie la Librairie, Lyon 1982) 

Revoyant cette série d’êtres hybrides, j’y vois aujourd’hui une première esquisse de la dualité qui a marqué mon travail depuis ses débuts.

Articulation d’un corps opaque et de son déploiement aérien, reprise plus tard dans la série des barques en pierre. Tension entre abstraction et figuration relayée par Sombre Propos et le Cirque Philosophique.

Dualité de la lumière, matière à la fois sensible et mentale, dans les Esquisses de lumière. Dualité, dans La foudre gouverne toutes les choses, de la main rêveuse et de la main laborieuse. Dualité, à l’intérieur du Cirque Philosophique,  entre l’abstraction de ses figures acrobatiques et la figuration des funambules qui les habitent, dualité de l’Acrobate Aveugle lui-même.

Le double voyage n’est-il pas, enfin, le titre d’une première vidéo tournée à Carrare en 1986, et contenant, en germe, ces développements successifs?

 

J’y trouve déjà, esquissée, l’articulation entre vérité révélée et vérité conquise, et ce sentiment maintes fois pressenti que le premier geste contient ceux qui le suivront. Ce premier geste, suivi des autres: l’endroit et l’envers de la même carte, une rive et l’autre du même fleuve.

extraits de la série PREMIER JET
bronzes, pièces uniques, hauteur variant entre 10 et 20 cm.
Exposition Galerie La Librairie, Lyon, 1982
Photographies Jacqueline Salmon

 

Retour en haut de la page


icarte-retour