ÉCRITS ET PUBLICATIONS

La vie amoureuse des mots

Contribution à Sigila, revue littéraire franco-portugaise consacrée au secret;
n°45: L’invisible
Editions gris-France, Paris, printemps-été 2020
Résumé: Enflammés par la décomposition du mot « Invisible », les  verbes manger, brûler, rire, dire et voir révèlent les liens secrets qui se tissent entre eux au dessus du gouffre qui leur est commun.

Théorie du passage chez Elie Faure suivie de quelques exemples de son application à la sculpture

Contribution à Sigila, revue littéraire franco-portugaise consacrée au secret;
n°40: Passages
Editions gris-France, Paris, automne 2018
Résumé: Publiée en 1909, et préfigurant le Musée Imaginaire d’André Malraux ou La Vie des Formes d’Henri Faucillon, l’Histoire de l’art d’Élie Faure est imprégnée de la pensée de Bergson dont il fut l’élève au lycée Henri IV. C’est aussi une vision du phénomène artistique à l’échelle de l’histoire de l’humanité, dans laquelle la sculpture occupe une place privilégiée en tant que « art du passage d’un plan à l’autre dans l’espace ».

Etredir ou la chair du monde

Contribution à Sigila, revue littéraire franco-portugaise consacrée au secret;
n°35: Le nu
Editions gris-France, Paris, printemps-été 2015.
Résumé: Loin des partis pris anthropocentriques de la sculpture académique, Etrédir explore les formes propres à l’argile et à la pierre dans leur relation à l’usure, à la croissance, à la chair et à la peau. Ainsi se trouve révélée une anatomie étrange et naturelle, anatomie de tout ce qui se déforme et se transforme. Mais qui est Etrédir, et que dit-il ?

Une absence féconde

Contribution à Sigila, revue littéraire franco-portugaise consacrée au secret,
n°28: Architectures invisibles;
Editions gris-France, Paris, Automne –hiver 2011.
Résumé: Au centre d’une construction percée de meurtrières, un point invisible défie les regards qui tendent vers lui. Cet austère parti pris de vide et d’absence suscite pourtant une série de découvertes. De façon non préméditée, celles-ci renvoient à chaque fois à l’origine d’un langage ou d’une pratique artistique.

  • Exploration erratique

À l’occasion de l’inauguration de la sculpture Exploration erratique, commande de la Ville de Montgermont.
Exploration erratique; textes et photographies Christophe Loyer.
Espace Evasion, Montgermont 35760, France;  20×15 cm, 20 pages, 2011.

Entre pierre et lumière

plaquette-verrerie

À  l’occasion de l’exposition Entre pierre et lumière au château de La Verrerie.
entre pierre et lumière; textes et photographies Christophe Loyer.
21x15cm, 12 pages; Château de la Verrerie, 18260 France; 2010.

Quelques signes du visible

Introduction au catalogue du peintre Yves Loyer;

Galerie de l’Abbaye de Koad Malouen, Kerpert 22480, France; 2008

L’ombre à l’intérieur de la lumière

Contribution au n° 78 de la revue littéraire Le nouveau recueil consacré aux “Ecrits avec la lumière”;

Éditions Champ Vallon, mars-mai 2006

Le théâtre des Concepts du Cirque Philosophique

À l’occasion d’une résidence à l’Espace Contemporain de Morsang sur Orge.
Le théâtre des concepts; photographies Christophe Loyer, textes Christophe Loyer et Joey Köhnke.
21x21cm; 16pages; Espace Contemporain de Morsang-sur-Orge; 2002

Sombre Propos

16×24, 48 pages; édition Le Credac, 2000. Texte, sculptures et dessins Christophe Loyer, photographies Jacqueline Salmon.

Empreintes de l’impondérable

Arsenal, catalogue de la photographe Jacqueline Salmon . Conseil Général du Var, Ministère de la Culture, 2000

Una doppia natura

Introduction au catalogue du sculpteur  Gidon Graetz: Sculpture all’aperto; Mairie de Florence, Italie, 1998

Le Cirque philosophique

À l’occasion de l’exposition de la première série de sculptures suspendues du Cirque Philosophique.
Le cirque philosophique; textes Christophe Loyer, photographies Carlo Gianni.
16×24, 48 pages; Castello di Vincigliata/Institut Français de Florence/Mairie de Fiesole; 1998

La main rêveuse et la main laborieuse

À l’occasion de l’installation de La foudre gouverne toutes les choses  à la coopérative des Bouchers de Schiltigheim.In: La foudre gouverne toutes les choses, 16×24, 48 pages; éditions Mitteleuropa, Schiltigheim, Alsace, 1997Texte et installation Christophe Loyer, Photographies Jacqueline Salmon

– La sculpture et son double

In: Sculptures en plâtre, Textes et sculptures Christophe Loyer, photographies Jacqueline Salmon.

21×21, 16 pages; éditions Tierces, 1991

– Géométrie spatiale

In: Sculptures suspendues; textes et sculptures Christophe Loyer, photographies Quentin Bertoux.

21×21, 16 pages; éditions Tierces, 1991

– Autour de l’Esquisse

In: Personnages, terres, dessins; textes, dessins et sculptures Christophe Loyer, photographies Jacqueline Salmon.

21×21, 16 pages; éditions Tierces, 1991

– Calligraphie

In: Calligraphie; photographies Jacqueline Salmon, texte  et sculpture Christophe Loyer.

21×21, 16 pages; éditions Tierces, 1991

– Lettre de Toscane

textes et dessins sur les carrières de marbre de Carrare;

In: LA REVUE NOIRE, Montpellier, 1985